Le Jardin des Chartreux

36 cours Général Giraud, 69001 Lyon


Cliquez sur le logo
Se rendre au jardin :

Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h



 

 

 

Créé en 1855, ce parc paysagé composé de 3 terrasses qui épousent l'inclinaison de la pente.

On retrouve des espèces rares comme le Maclura Pomifera ou l'Hêtre Pendula.

Le jardin est relié au quai de Saône par la montée de la Muette à proximité des Subsistances.

Cet escalier secret de 265 marches serpentes entre murs et clos pour aboutir sur le jardin à proximité de l'ancienne école de tissage construite par l'architecte Tony Garnier.

La place des Chartreux et les bâtiments qui la bordent occupent approximativement l'emplacement de l'ancienne Chartreuse du Lys Saint-Esprit, en activité depuis la fin du XVIè siècle jusqu'à la Révolution.

Cette esplanade verdoyante d'ou l'on découvre un aspect inhabituel de la ville, faisait partie du domaine des chartreux qui descendait jusqu'à la Saône.

Le grand cloître était entouré d?une galerie desservant 24 petits ermitages de pères chartreux.

Le jardin des Chartreux surplombe la Saône et fait face à Fourvière. 

La  vue est magnifique sur le défilé de la rivière et cet angle de Fourvière est plutôt inhabituel.

Il est possible de descendre par des chemins piétons vers les quais de Saône au travers des arbres, et encore  de continuer la promenade vers le Fort Saint-Jean, non loin.



 

Le passage Gonin  (vue sur le parc des Hauteurs, sur la Basilique de Fourvière).

Le Clos Saint-Benoît est au bout de la rue de la Vieille, à deux pas du 36 quai St-Vincent.

De l'autre côté de la Saône, la vue superbe, se déroule du Conservatoire National de Musique, installé dans les bâtiments de deux anciens couvents jusqu'à la  crête de Fourvière, demeurée naturelle en grande partie.

Tout à gauche, sur l'escarpement isolé, une villa occupe l'emplacement de l'ancien château de Pierre Scize construit par l'archevêque Renaud de Forez au XIIIè siècle et détruit en 1793.

Plusieurs sculptures rappellent le souvenir bien souvent oublié.



 


Piste de la SARA

Les poètes pierre Dupont, chansonnier français né le 23 avril 1821 à Lyon et mort le 24 juillet 1870 dans cette même ville ainsi que Xavier Privas, de son vrai nom Antoine Taravel, chansonnier français né à Lyon le 27 septembre 1863 et mort à Paris le 6 février 1927. Sacré Prince des chansonniers en 1899. Le journaliste Pétrus Sembardier. Le philosophe Salendre, qui habitait à proximité, à dédié une ?uvre aux artistes disparus.

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008 MDS inc...
Photos : Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE