Lyon 2ème

Cliquez sur le logo


Entre Rhône et Saône, le 2ème arrondissement constitue l'essentiel  de la Presqu'île, du Confluent à la limite du quartier des Terreaux. Le commerce Celte s'est développé dans la Presqu'île, puis les Romains ont  installé leurs entrepôts militaires autour de Bellecour et d'Ainay.

Le territoire une fois assaini et stabilisé par des travaux de drainage devient un quartier à la fois résidentiel et artisanal, sans perdre son rôle commercial. Dès le Haut-Moyen Age, sur la rive gauche de la Saône, est bâtie la basilique des Saints-Apôtres. Pendant le Moyen Age, la fonction commerçante, d'abord installée dans la quartie Saint-Jean, s'étend à la Presqu'île. De nombreuses communautés religieuses s'y implantent.

Le secteur de Bellecour fut longtemps une zone marécageuse. Une place d'arme fut érigée au XVIème siècle. Au XVIIème siècle, fut construit le vaste hôpital de la Charité. Il a aujourd'hui disparu. La place Bellecour ne prend son aspect actuel qu'au début du XIXème siècle. Le quartier d'Ainay était aussi un marécage au confluent du Rhône et de la Saône. Des dépôts d'alluvions en firent une île entre le 1er et le 4ème siècle, époque ou  fut érigée une basilique. Au Moyen Age, cette île est rattachée à la presqu'île.


QUARTIERS

 

- Les Celestins

- La place Bellecour

 

- La rue de la Charité

- Les Cordeliers

 

- St Bonaventure

- St Nizier

 

- Abbaye d'Ainay

- L'Hotel-Dieu

 

- Perrache

-Les Archives Municipales

Lors de la Renaissance, Lyon devient un centre politique et une capitale économique, et la Presqu'île est pionnière dans les métiers  de l'édition et de l'impression. Au XVIIIème siècle, les plans d'urbanisme à la française font de la presqu'île un vaste chantier. L'ingénieur Perrache imagine un agrandissement de la presqu'île en s'appuyant sur les îles alluviales du  Rhône restées disponibles, en particulier l'île Mogniat.

Le rempart d'Ainay est démoli en 1777, et le confluent est repoussé à la Mulatière,  grâce à la construction d’une digue le long du Rhône. Sous le second Empire, le préfet Vaïsse applique à la presqu'île les méthodes d'Haussmann, donnant au centre l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui. Les percements d’artères sont accompagnées de la mise en place d’importants équipements : la Chambre de Commerce, le marché couvert appelé les Halles de Lyon. En 1850, tous les quais de la Saône et du Rhône sont en place.

Dans les années 1970, l'aménagement du Centre d'échange de Perrache, véritable nœud autoroutier en plein centre-ville , décidé sous la municipalité de Louis Pradel, a bouleversé la physionomie de ce quartier. Sous la municipalité de Michel Noir, des parcs de stationnement sont créés dans la presqu’île  et de nouveaux espaces publics sont aménagés.

Les Archives Municipales sont implantées dans le quartier de  Perrache en 2001. L’histoire du 2ème arrondissement n’est pas achevée, comme le prouve le projet d’aménagement du confluent. Un pôle de loisir notamment regroupera des activités  de loisirs, restauration, culture. La nouvelle charte signée entre la communauté urbaine de Lyon et Voies navigables de France approfondit un partenariat déjà engagé depuis 1997 permettant de remettre en état 4,8 km de quai en site urbain, d'aménager la pointe entre Rhône et Saône..

Source : Mairie de Lyon / wwww.mairie-lyon.fr

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008  MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis /  Mentions Légales

HAUT DE PAGE