La Bourse du Travail

205, Place Guichard 69003 Lyon

Cliquez sur  la bannière

Se rendre à la Bourse du Travail :

Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h



Remerciements à Mr Morel pour son aimable participation.

 

Fondée en 1891, la Bourse du Travail a d'abord été le lieu de l'activisme révolutionnaire lyonnais. Peu à peu, elle accueille des pièces de théâtre destinées à former une véritable culture ouvrière et anti-partisane.

D'une capacité de 1950 places, la salle, qui a aujourd'hui perdu sa fonction politique et sociale, accueille un nombre conséquent de concerts, de one-man shows, de spectacles de danse, de séminaires etc...

Le syndicalisme français a gagné sa spécificité de structure et d'action avant 1914 au travers des Bourses du Travail.


Si les structures verticales telles les fédérations de métiers et d'industries, basées sur la solidarité ouvrière dans une même branche impulsent une lutte professionnelle à l'échelle du pays, les Bourses du Travail ont apporté une double dimension au syndicalisme français par la constitution d'organismes horizontaux et territoriaux.

 


De plus, la finalité du projet des bourses était, en assurant la formation d'une classe ouvrière autonome, objectif contenu aussi dans les services qu'elles proposaient, d'être à la fois un outil d'émancipation intégrale des travailleurs et un instrument d'organisation de la société future.

A côté de ses fonctions "institutionnelles" de bureau de placement et de locaux de réunions pour les syndicats, les Bourses du Travail avaient aussi la volonté d'être des centres d'éducation sociale et des foyers d'agitation constante.

 

     



 





Les Bourses du Travail ont mis en place des services aussi riches et variés que le secours de route pour les ouvriers de passage en quête d'ouvrage, des bibliothèques.

Les services des bourses furent marqués par des réalisations considérables, comme les cours d'enseignement professionnel et d'enseignement général.

Les dispensaires médicaux chargés de lutter lors d'accidents du travail contre les compagnies d'assurances trop complaisantes avec le patronat, et encore les services de renseignements juridiques afin de renseigner les travailleurs sur les nouvelles lois à caractère social florissant sous la IIIe République.

Des Bourses du Travail, il reste seulement un immeuble et le nom, abritant le siège des syndicats.

 




La Bourse du travail, accueille aujourd'hui des spectacles divers, concerts, humour, variétés, théâtre, conférences ou encore danse.

Elle connaît de vifs débats entre les militants de classe ouvrière des difficultés financières, des fermetures autoritaires, ainsi qu'une surveillance policière permanente.

Les militants de la Bourse de Lyon animent également un dispensaire, bientôt associé aux cliniques syndicales de la CGT, et renforcé d'une aide juridique qui s'ouvre à l'ensemble des travailleurs à l'époque sans sécurité sociale.

Une bibliothèque généraliste est ouverte, des conférences d'éducation populaire organisées, des soirées théâtrales agencées pour permettre de s'éduquer pour se révolter et construire une véritable culture ouvrière et antimilitariste.

La Bourse du Travail s'impose ainsi en centre névralgique du mouvement ouvrier.

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008  MDS inc...
Photos :
Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE