La Tour du Crédit Lyonnais "Le Crayon de la Part-Dieu"

 


Cliquez sur le logo
Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h

« La Part-Dieu » est un ensemble de 140 ha en rive gauche du Rhône, rural et inondable.

Ce domaine, cédé par la famille Mazenod-Servient en 1725, est devenu propriété de l’Hôtel Dieu.

C’est à partir de 1772, avec la construction des ponts, l’endiguement et les bas-ports le long du Rhône, que l’urbanisation de la rive gauche va s’étendre.

Le quartier des Brotteaux va alors s’édifier sur les terrains des Hospices Civils.

A la fin du XVIIIème siècle, le domaine dit « la Part-Dieu » est délimité par la Guillotière et les Brotteaux et comprend notamment une gare de chemin de fer.



     


 

De 1830 à 1848, la construction d’une enceinte fortifiée de la ville vient préciser les limites de l’urbanisation.

Le Fort de la Part-Dieu est le premier élément de la mutation du site vers une fonction militaire.

En 1844, les Hospices Civils vendent 28 ha du domaine de la Part-Dieu à l’Administration Militaire qui construit l’un des plus grands quartiers de cavalerie du monde.

Seul le cours Lafayette permet de relier La Part-Dieu au reste de la ville et notamment au centre.

Au début du XXe siècle, Édouard Herriot est élu maire d’une ville qui domine les villes françaises grâce à son organisation industrielle et commerciale.

 

Il entreprend un urbanisme inscrit dans le courant hygiéniste aux visées sociale et d’embellissement.

Dans le cadre de la réalisation du centre directionnel de la Part-Dieu, il a été décidé la construction d'une tour de bureaux afin de matérialiser l'axe virtuel que l'on imagine prolongé à l'est jusqu'aux Gratte-ciel de Villeurbanne.

La tour a été inaugurée en 1977.

Cette construction s'est révélée catastrophique sur le plan économique et a freiné le développement de l'ensemble du quartier pendant les dix années qui ont suivi son inauguration.

La Tour "Part-Dieu", communément appelée Tour de la Part-Dieu, est un gratte-ciel de bureaux situé dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon, en France.

Ses sept derniers étages abritent le plus haut hôtel d'Europe.

Œuvre du cabinet américain Araldo Cossutta & Associates et bâtie entre 1972 et 1977, la tour mesure 164.9 mètres de haut.

C'est le plus haut gratte-ciel français qui ne soit pas situé en Île-de-France.

Selon les souhaits de l'architecte, le sommet de cette tour se situe sensiblement à la même hauteur que la basilique Notre-Dame de Fourvière.

À sa livraison en 1977, il s'agissait du 4e plus haut bâtiment de France et le 10e actuellement.

La Tour Part-Dieu possède une forme cylindrique. Son dernier étage est surmonté d'une pyramide de 23 m de haut qui a valu à la tour le surnom de crayon.


  

  

  


A l'occasion de son 31e anniversaire, la tour change de nom et de logo.

Le 22 septembre 2008, le bâtiment prend officiellement le nom de Tour Part-Dieu, le logo n'en oublie pas moins le surnom de « crayon », que lui ont donné affectueusement les Lyonnais, depuis l'origine.

En 2010, une enseigne lumineuse estampillée Tour Part-Dieu - LCL est installée sur le fronton de l'édifice.

Les sept derniers étages du bâtiment sont occupés par un hôtel dont l'exploitant actuel est Radisson, les autres étages sont des bureaux.

L'hôtel du sommet possède un bar-restaurant panoramique situé au 32e étage, accessible par un ascenseur direct séparé de ceux qui mènent aux étages de bureaux.

Au dessus, la tour est creusée sur ses dix derniers étages.

Les chambres de l'hôtel elles-mêmes sont situées autour d'un puits central qui diffuse la lumière provenant de la pyramide transparente située juste au dessus.

Actuellement, la tour est le plus haut bâtiment de l'agglomération de Lyon. Cependant, deux projets de gratte-ciel, appelés Tour Incity mesurant 200 mètres et Tour Eva mesurant 220 mètres, relèguerait la tour Part-Dieu à la troisième place.

    

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008 MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE