Lyon 3ème

Cliquez sur le logo



Le quartier de Montchat, situé dans la partie orientale de l’arrondissement se caractérise par son homogénéité que lui ont conféré les aménagements. Montchat  est l’héritier du bourg de Chaussagne qui s’était formé à l’époque romaine au sud-est de Lugdunum. Le nom de « Montchal » apparaît au 15ème siècle mais c’est au 19ème, suite à une erreur de transcription, que le domaine pris le nom de Montchat.

C’est  aussi à cette époque que le quartier s’urbanise. En 1858, Richard-Vitton, grand propriétaire foncier, futur Maire du 3ème arrondissement, aménage l’un des premiers lotissements. Depuis 1926, 65 jardins font le bonheur des familles qui les cultivent. Au début du 20ème siècle, la vie champêtre d’avant-guerre cède la place aux villas, aux commerces et à de petites entreprises. Bientôt, le tissu social  d’ouvriers, de petits patrons, disparaît au bénéfice du personnel médical. Entre 1920 et 1934, l'Hôpital Édouard Herriot est construit.

Dès le premier tiers du XXème siècle, Montchat devient le « quartier des hôpitaux ».  De nombreuses structures médicales choisissent ce secteur pour s’implanter. La vocation médicale du quartier se confirme en 1930 avec l’hôpital militaire Desgenettes puis, dans les années 70, avec les hôpitaux Neurologique et Cardiologique et le Centre International de Recherche sur le Cancer. Aujourd’hui,  le quartier conserve son cachet original tout en poursuivant son développement. Le quartierVillette/Paul Bert est populaire et vivant bien qu’il n’ait pas une densité très forte. Il y subsiste des maisons individuelles, des jardins et des petits parcs. Après la création de l’avenue Félix-Faure et l’ouverture du cours Albert-Thomas aucune opération de voirie importante ne fut réalisée.

QUARTIERS

 

- L'Auditorium

- La Bourse du Travail

- Le C/C de la Part-Dieu

- La Rue de la Vilette

- le Crayon Part-Dieu

- La gare Part-Dieu

- La Préfecture

- La Tour Oxygène

- La Fresque Jean Moulin

 

Le quartier de la Part-Dieu représente un atout majeur dans l’histoire de la ville. Le quartier a été baptisé Part-Dieu en souvenir du nom du domaine qui existait. Signifiant vraisemblablement «la part donnée à Dieu», le domaine a appartenu à plusieurs personnes dont Madame de Servient. En avril 1831, le système défensif lyonnais fut remodelé sur ordre du Roi Louis Philippe. Une mesure d'expropriation obligea les Hospices civils à céder 24 hectares de leur terrain à l’Etat pour établir un quartier militaire appelé domaine de la Part-Dieu.  

La distinction majeure du quartier reste la Tour du Crédit Lyonnais , dans sa forme arrondie et dans sa hauteur, véritable repère visuel dans la ville. Le quartier s’illustre par sa rupture avec les quartiers environnants. Aujourd’hui, la Part-Dieu symbolise l’urbanisme tel qu’on le pensait dans les années 60. Ces aménagements commencent à dater et une nouvelle restructuration  est envisagée afin de moderniser le quartier qui se voulait « le plus moderne de Lyon ». 2006 a marqué le coup d’envoi de la conception de la nouvelle tour Oxygène, à proximité de l'actuelle tour Part-Dieu et de la  gare TGV.

Conçue par le cabinet Arte Charpentier, la tour Oxygène, haute de 117 mètres, comprend un ensemble commercial de 11 000 m² de surface de vente et 28 000 m² de bureaux. La ville de Lyon se dotera également d'ici 2013 d'une troisième tour, déjà nommée InCity. Elle culminera à 200 mètres, sera « écologique », et lui permettra d'avoir une consommation trois fois inférieure à celles des tours actuelles.

Source : Mairie de Lyon / wwww.mairie-lyon.fr

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008  MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis     /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE