Le Jardin Rosa Mir

87 Grande rue de la Croix Rousse - 69004




Cliquer sur le logo

Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h


C'est un petit jardin aménagé dans une cour intérieure de l'immeuble du 83, grande rue de la Croix-Rousse.

 

On y accède par un passage situé au n°87 de la même rue.

Le jardin Rosa Mir est un jardin situé au coeur de la Croix-Rousse à Lyon créé par Jules Senis.

 

Un artisan maçon carreleur, réfugié de la guerre d'Espagne qui a consacré les vingt dernières années de sa vie à la création d'un jardin « extraordinaire » dédié à sa mère Rosa Mir Mercader et à la Vierge Marie.

 

Jules Senis était atteint d'un cancer, après des années d'hôpital, il eut une rémission.

Il avait fait le vœu de construire un jardin s'il sortait de l'hôpital.

Le jardin Rosa Mir est ce jardin qu'il avait rêvé.

 

Pendant environ 25 ans, il travaille à aménager les murs, recouverts de pierres, des allées, se forment rythmées de colonnes ornées de petites pierres, coquillages et plantes complètent le tout.

Au centre, une espèce de pilier organique avec des roses de sables, des porcelaines ou simples escargots.

Le jardin fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 24 décembre 1971.

Il est composé d'un ensemble de colonnes et de traverses décorées de milliers de coquillages dispersés savamment en alternance avec des pierres qui tapissent l'ensemble des surfaces.

L'ensemble ne fait pas plus de 400 m², mais le dépaysement y est total, on y reconnait l'inspiration espagnole, en particulier les structures à la Antoni Gaudí de Barcelone.

L'originalité de ce jardin évoque souvent pour les visiteurs l'œuvre du Facteur Cheval, bien qu'ici on a davantage affaire à un savant mélange d'art floral et de structures décorées mariant finement le minéral et le végétal.

Il est la propriété de la Ville de Lyon depuis 1983.

 


 

 

 

 

Malheureusement, avec les années le jardin se dégrade, et les campagnes de plantations ne sont pas toujours respectueuses de la création d'origine.

 

Une campagne de restauration a été annoncée dans le plan de mandat de la Ville de Lyon.

 

Le jardin était planté de rosiers anciens et d’herbes odorantes, des lavandes, des thyms et romarins.

 

Quelques temps avant sa mort en 1983, Jules Senis apprend que son jardin sera sauvé, acheté par la ville de Lyon avec l’aide et le soutien de l’"Association des Amis du Jardin Rosa Mir" qui s’est formé suite à un projet de destruction.

 

Le jardin a été dédié par le créateur à sa mère Mme Rosa Mir Mercader.

 

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam DE SANTIS -  Copyright Lelyondesgones  2008  MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis Mentions Légales

HAUT DE PAGE