Les Pentes de la Croix-Rousse

 

S'y rendre :



 

Le quartier des Pentes se caractérise par sa géographie toute en déclivité.

Ainsi, certaines artères ont été nommées de manière explicite.

Montée de la Grande Côte.

Montée Saint-Sébastien.  

Rue des Carmélites,ou rue Neyret.

La montée de la Grande Côte affronte une dénivellation importante en traversant le quartier en un axe méridien.

La montée des Carmélites, reprend le parcours de la voie du Rhin.

Cette voie romaine allait de Lugdunum vers la Germanie.

 

Au départ de la montée des Carmélites, le Jardin des Plantes offre une vue sur la presqu'île et la colline de Fourvière.

 

C'est ici que se trouve l'amphithéâtre antique, autrefois élément constitutif du Sanctuaire fédéral des trois Gaules.

 

Outre ces "montées" et les artères classiques, on trouve de nombreuses traboules, différentes de celles du Vieux Lyon.

Ces passages entre immeubles, parfois couverts et constitués de volées d'escaliers, permettent de circuler sur les pentes de manière parfois plus directe.

Le quartier est plus adapté aux piétons qu'à la circulation.

Le quartier des pentes est également distinct du reste de Lyon par sa culture canut.

Il hérite d'une forte culture syndicale et associative issue de l'industrie textile.

 

De nos jours, les pentes restent marquées par une culture informelle et associative qui les rend attractives, notamment auprès des étudiants et artistes.

C'est un village rempli d'une culture alternative.

Le foncier s'est considérablement revalorisé depuis qu'une importante rénovation et réhabilitation urbaine a été initiée dans les années 1990 et le quartier perd peu à peu son caractère populaire devenant un pôle d'attraction pour les bourgeois-bohème.

 

Les pentes agissent de fait comme une frontière naturelle séparant le plateau du reste de Lyon, et les habitants disent souvent qu'ils "descendent en ville" lorsqu'il s'agit de rejoindre d'autres arrondissements.

 

L'un des symboles du quartier est le Gros Caillou, gros rocher dont la composition minéralogique laisse à penser qu'il a été transporté depuis les Alpes par les glaciers.

 







 

 

Déterré en 1892 lors du percement de la ficelle reliant la Presqu'île à la Croix-Rousse, il a été déplacé et installé en bordure est du boulevard, d'où il domine le Rhône et toute la plaine jusqu'aux Alpes.

 

Le Gros Caillou était autrefois à cheval sur le 1er arrondissement (les pentes) et le 4e arrondissement (le plateau).

 

Suite à la construction d'un parking souterrain et d'un parc, il a été déplacé d'une trentaine de mètres pour être désormais uniquement dans le 1er arrondissement.

 

Le Gros Caillou a été immortalisé dans la littérature jeunesse comme point de ralliement des Six Compagnons de la Croix-Rousse, dans la série écrite par Paul-Jacques Bonzon dans la Bibliothèque Verte.

 

Les pentes de la Croix-Rousse ayant été occupées dès l'époque gallo-romaine, on peut y admirer les restes de l'amphithéâtre des Trois Gaules.

 

Au centre de cet amphithéâtre antique, un poteau évoque les supplices de sainte-Blandine, saint-Pothin et des Martyrs de Lyon.

 

L'église Saint-Bruno des Chartreux, joyau baroque, chef-d'œuvre de Ferdinand Sigismond Delamonce, elle abrite un des plus beaux baldaquins de France réalisé par Servandoni.

  

  

 

 

 

 


Adresses des traboules

 - 9 place Colbert au 29 rue Imbert-Colomès

 - 20 rue Imbert-Colomès au 55 rue des Tables-Claudiennes

 - 35 rue Burdeau au 27 rue René-Leynaud

 - 8 petite rue des Feuillants au 19 place Tolozan

 - 16 quai Lasagne au 33 rue Royale

 - 26 rue René Leynaud au 3 rue Donnée

 - 4 rue Donnée au 23 rue des Capucins

 -22 rue des Capucins au 5 rue Coustou

 - 25 rue des Capucins au 2 place Croix-Paquet

 - 5 place Croix-Paquet au 9 petite rue des Feuillants

 - 31 rue Royale au 15 quai Lassagne

 - 11 rue Romarin au 1 rue Lorette

 - 3 rue Lorette au 7 rue Romarin

 - 2 rue Romarin au 26 rue des Capucins

 

 


 

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008  MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE