La gare des Brotteaux

14 place Jules Ferry, 69006 Lyon


Cliquez sur le logo
Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h


La gare des Brotteaux est une ancienne gare à voyageurs du quartier des Brotteaux, à Lyon, aujourd'hui désaffectée.

C?est une création d?un architecte parisien, Paul d?Arbaut et d?un ingénieur Victor-Louis Rascol. Son style rappelle celui de la gare d?Orsay qui date de la même époque.

 

Mais elle a malheureusement été amputée en 1985 de sa grande halle métallique jugée gênante pour le passage des TGV. Elle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 7 mai 1921.

 

Cette protection concerne l?ensemble des façades et toitures, ainsi que la salle décorée des pas perdus.

 

En 1988, la gare a été vendue par la SNCF et a perdu toute activité ferroviaire.

 

Edifiée entre 1905 et 1908, la Gare des Brotteaux a été la première gare de Lyon.

 

Elle fut fermée au début des années 1980, après l'arrivée du TGV. Elle a subi depuis de multiples modifications.

 

Depuis 2002, sept entreprises réalisent un travail d'orfèvre pour redonner à cet édifice sa beauté d'antan.

 

Aujourd'hui, elle abrite une brasserie Bocuse, la galerie de Ventes aux enchères, des cabinets d'avocats et d'architectes.





Restaurant l'Est

Restaurant l'Est



Restaurant l'Est





En 1858, la Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée (PLM) construit la gare-terminus de sa ligne Lyon - Genève.

La loi du 21 août 1884 déclasse le fort des Brotteaux.

De longs pourparlers commencent alors entre la ville et la compagnie PLM en vue de construire une nouvelle gare légèrement plus au sud-est à l'emplacement du fort.

La ligne est rectifiée et surélevée afin de ne plus gêner la circulation.

Commencés en 1904, les travaux sont terminés en 1908 et en avril de cette année l'ancienne gare est détruite.

Ouverte le 1er juin 1859, elle est raccordée à la gare de Lyon-Perrache dès le 24 novembre de la même année.

Située dans le glacis intérieur du fort des Brotteaux, cette gare est construite en bois afin de pouvoir être démontée rapidement en cas de conflit.
C"est l'arrivée des trains à grande vitesse qui décida de sa fermeture le 13 juin 1983, date d'entrée en fonction de la gare de la Part-Dieu.

Il aurait fallu construire de nouveaux quais, résoudre les problèmes de circulations, d?accès et de stationnement des véhicules.

 

La gare été remplacée par la gare de Lyon-Part-Dieu située 700 mètres plus au sud, à l'emplacement d'une ancienne gare marchandise éponyme.

 

Ayant perdu sa fonction, la gare des Brotteaux est fermée au public le 13 juin 1983. La gare a été rénovée entre 2002 et 2006.

Bien qu?il s?agisse d?un édifice privé, la rénovation commanditée par le syndicat de l?Espace Brotteaux.

 

D?un coût total de 7 millions d?euros, a bénéficié de soutiens de l?Etat et de la Ville de Lyon, en tant que chantier de la convention patrimoine.

Au même titre que les églises Saint Martin d?Ainay ou Saint Bonaventure.

 

Didier Repellin, architecte en chef des monuments historiques a assuré la maîtrise d??uvre assisté de Frédéric Ragot de l?atelier Arche.

Toitures refaites, marquises recrées, façades illuminées.

 

La gare a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à cette rénovation saluée par le Prix Rhônalpin du patrimoine.

 

La marquise, grande halle métallique, a été démontée en 1985 suite au déclassement de l'édifice par la SNCF.

 

De 2002 à 2006, sept entreprises ont travaillé sur ce monument témoin du passé pour lui redonner sa beauté d'antan.




Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008 MDS inc...
Photos : Myriam De Santis     /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE