Le Lycée du Parc

Boulevard Anatole France, 69458 Lyon Cédex.

Tél : 04.37.51.15.51 Fax : 04.37.51.15.52



Cliquez sur le logo
Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h

Remerciements à Pierre-Jean Bravo, proviseur du lycée du Parc pour son aimable autorisation.


C’est en Mars 1898 que le Docteur Augagneur Maire de Lyon de 1881 à 1900 présente au Conseil Municipal de Lyon un rapport qui envisage la construction  d’un « Lycée urbain d’internes plus spacieux et plus aéré que le Lycée Ampère ».

 

Il pourrait accueillir les élèves des deux arrondissements importants de la rive gauche du Rhône qui avec 228 000 habitants regroupent près de la moitié de la population de la ville de Lyon.

 

Le Maire propose d’acquérir trois des « masses » des fortifications réalisées en 1846 pour défendre la ville de Lyon qui ont été déclassées en 1884.

le projet est stoppé en 1904. décoration de l’Horloge, allégorie des Lettres et des Sciences.

 

La nouvelle bourgeoisie des Brotteaux organise des pétitions pour que le projet soit repris.

C’est le nouveau maire radical socialiste E. Herriot qui décide de reprendre le projet.

 

Il envisage, non seulement la création d’un second Lycée de garçons mais aussi celle d’une Ecole Primaire Supérieure.

 

E.Herriot souhaite installer des classes primaires, des classes secondaires, et des « classes préparatoires aux Ecoles du Gouvernement ».

 

le recrutement de celles-ci devenant de plus en plus démocratique, comprenant une grande partie d’élèves boursiers.

 

1908 achat des terrains, 1909 - 1913 la construction du Lycée , un ensemble « moderne » en début de siècle, 1913 l’équipement s’achève mais le Lycée n’ouvre pas ses portes.

 

 

  

 

  

 

 

Avril 1913 l’éclairage électrique remplace l’éclairage au gaz initialement prévu.

Le lycée est en mesure d’ouvrir ses portes en Octobre 1913 mais le Lycée n’ouvre pas …et il devra être chauffé pour éviter les détériorations des parquets et du mobilier !

Le décret officiel d’ouverture du Lycée ne sera publié que le 30 Mai 1914.

Prévue en Août, la réception des bâtiments ne sera pas effectuée avant le déclenchement de la première guerre mondiale.

L’exposition est annulée et d’hôtel le lycée devient caserne puis hôpital. 1914-1915 Le lycée du parc sert de caserne, jusqu'a 3500 hommes seront logés.

Neuf classes seulement sont ouverts : 5 classes préparatoires aux écoles du gouvernement et 4 classes primaires.

Rentrée 1915 trois sections de seconde sont ouvertes dans le même contexte.

1916-1918 Le lycée est converti en hopital.

Rentrée 1916 trois sections de première sont ouvertes.

L'internat et la demie pension commencent à fonctionner. la rentrée d'octobre 1919 sera la première normale. 733 élèves dont 205 en classe préparatoire sont accueillis. 

 

 

En 1939 Les classes enfantines et les classes préparatoires aux Grandes Ecoles sont déportées hors de Lyon, Alès, Clermont Ferrand, Aurillac et Nantes.

Le lycée n’admet plus que des externes. 1940 : 450 recrues de l’armée française occupent le lycée.

Après leur départ 600 officiers et sous officiers de l’armée allemande logent au Lycée.

L’occupation allemande dure jusqu’au 31 Août 1944.

A la rentrée d’Octobre 1940l’armistice a été signé, les élèves de Classes Préparatoires réintègrent l’établissement.

Leur effectif passe de 400 en 1938 à 548 en 1940 ! De 194001944le Lycée continue de fonctionner. L’année 1944 s’achève avec 856 élèves.

L’occupation allemande dure jusqu’au 31 Août 1944.

A leur départ un véritable pillage est découvert.

Le 9 Septembre une troisième occupation a lieu par les troupes du général de Lattre de Tassigny : 900 hommes cantonnent au Lycée du Parc.

 

 


 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008 MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis  /   Mentions Légales

HAUT DE PAGE