La Place Gabriel Péri  (Place du pont)

Quartier de la Guillotière (La Guill')


Cliquez sur le logo
Départ
Arrivée
Départ immediat
partir à un autre moment: le // vers h


 

Place Jutard, Palais de la Mutualité

Durant le moyen âge, la place a été un lieu de passage au pied du pont du Rhône et à l'entrée du bourg de la Guillotière.

A partir de 1403, et jusqu'à son interdiction par la police, eut lieu la fête du cheval fou qui commémorait l'échec d'une révolte contre le roi Charles VI.

Un homme déguisé en cheval parcourait la ville, amusant le passant. Une vogue se tenant sur la place a survécu un temps à cette fête.

Le 7 novembre 1495, le roi Charles VIII fit son entrée dans Lyon au milieu d’une grande cérémonie qui avait son point culminant devant le pont du Rhône.

Le 17 juillet 1507, c’était Louis XII qui faisait son entrée triomphale à la porte du pont du Rhône.

L’aménagement de la place a débuté en 1781 quand l’architecte Decrenice établit un plan en faisant partir sept routes. Les constructions se sont faites à partir du nord au début du 19e siècle.  

L’angle des rues Béchevelin et de la Guillotière abritait la mairie de la Guillotière.

C’est de son balcon que les républicains ont proclamé la république en 1848.

La mairie, devenue mairie du troisième après l'entrée de la Guillotière dans Lyon est restée jusqu’en 1922.

Comme on avait créé le 7ème arrondissement en 1912, elle s’est trouvée dix ans en dehors de son arrondissement.

Le drapeau rouge a flotté à son balcon du 4 septembre 1870 jusqu’au 30 avril 1871 quand les révolutionnaires tentèrent d’instaurer une commune révolutionnaire en cherchant à interdire les élections à la Guillotière.

La troupe est venue les prendre en tenaille par le pont de la Guillotière, et par la rue de Marseille menée par le Procureur de la république Andrieux.

Andrieux a été pris un moment par la foule. A la fin de la journée, l’émeute était réduite. Le lendemain, la Place du Pont portait les traces des balles et le la lutte pour la prise de la mairie.
Les cadavres, une centaine de morts avaient été portés près du Rhône.

La brasserie Corrompt avait une spécialité de bière réchauffée en y trempant un fer rouge.

Gabriel Péri est né à Toulon le 9 février 1902.

Il a été l'un des dirigeants du parti communiste et du journal l'Humanité.

Il était député en région parisienne, il a été fusillé au mont Valérien le 15 décembre 1941.

La place Gabriel Péri se trouve sur le cours Gambetta, à la limite entre le troisième et le septième, elle fait l'articulation entre le cours de la Liberté et les rues de Marseille et Béchevelin.

Elle forme une fourche autour du cours Gambetta vers la rue Paul Bert et la grande rue de la Guillotière.

Les abords du métro et du tramway ont été récemment pavés de granite gris, ce carrefour est toujours parcouru par la foule.

Au nord l’étonnant immeuble circulaire du clip, construit en 1996 est l’élément le plus remarquable de la place.

Tout le quartier se reflète dans les bandes miroirs de l’immeuble. Il est séparé en deux pour laisser l'accès à la place Ballanche.

A l'est, un petit immeuble à façade creusée occupe l'espace entre la rue Paul Bert et le Cours Gambetta.

 

Le dos, formé par deux parties autour d'un escalier est décoré en trompe l'œil avec des fenêtres dessinées et une fresque reproduisant les affiches de films de cinéma tournés à Lyon et la scène de la sortie des usines Lumière.

Le numéro 4 date des années 1950, c'est une grande façade légèrement concave ouverte par une grande porte avec des poignées dorées et dix étages barrés par de longs balcons.

Après la Grande rue de la Guillotière, une grosse maison de trois étages et un flanc d'immeuble font une partie diagonale pour rejoindre la partie sud.

Cette dernière partie a l'allure d’un large avenu prolongé par la rue de Marseille entre des façades du 19 e siècle décorées par des chapiteaux et des balcons à ferronnerie.

Le 7 ouvre par une grande porte bleue. Cette place est connue sous le nom de Place du Pont, bien que le pont soit désormais bien loin et Place Gabriel Péri soit devenu le nom officiel en 1947.

 

Photos de Lyon, textes phtos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008-2013 MDS inc...
 Photos : Myriam De Santis  /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE