La Fresque du Demi-Millenaire

290 route de Vienne, 69008 Lyon

Cliquez sur ce logo

Hôpital St-Jean de Dieu




Créée en 1995, année du 500ème anniversaire de la naissance de saint Jean de Dieu, religieux portugais 1495-1550.

 

Fondateur de l'ordre des Frères hospitaliers, l'association du Demi-Millénaire s'est donné pour mission de promouvoir le patrimoine historique, architectural et paysager du Centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu par des projets d'ordre culturel, artistique ou scientifique.

 

Grâce à son action, elle contribue à la qualité des soins, apporte son concours à la recherche dans le domaine de la santé mentale et ?uvre en faveur de l'amélioration de l'environnement au sein du monde hospitalier.

 

Dans la dynamique du 500ème anniversaire de la naissance de saint Jean de Dieu, l'association a entrepris la réalisation de « La fresque du Demi-Millénaire », projet qui conjugue les compétences d'artistes français, espagnols et portugais en associant autour d'ateliers d'expression plastique des associations de malades, des comités et conseils de quartier ainsi que le personnel de l'hôpital.

 

Cette fresque a pour but de transformer le mur d'enceinte de l'hôpital, symbole d'enfermement, en une ?uvre artistique internationale afin de créer une référence patrimoniale pour tous.

 

Réalisation majeure de notre association, « La fresque du demi-millénaire ».

 

Ensemble monumental de créations peintes, sculpturales, céramiques et paysagères, a rétabli une continuité entre la qualité du dedans et le dehors en transformant le long mur de clôture en une oeuvre artistique patrimoniale mettant en scène l?histoire de l'hôpital ouvert en 1824 et ses liens avec le Portugal, l'Espagne et la France.

Dans la dynamique du 500e anniversaire de la naissance de saint Jean de Dieu, né en 1495, au Portugal, à Montemoro-Novo.

 

Fondateur en 1539 de l'Ordre hospitalier, en Espagne à Grenade.

La fresque du demi-millénaire poursuit le travail d?humanisation, de dépassement des pratiques ségrégatives et d'exclusion, en développant.

 

L'accessibilité et l?ouverture du centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu, ouvert en 1824 par Paul de Magallon, par une image attrayante, chaleureuse, inscrite dans son environnement.

Une image qui relie, réunit, fait de ce lieu de soins un lieu vivant dans la cité, lui rend son rôle structurant et lui donne une dimension exemplaire pour son attention aux patients, aux usagers, aux riverains, aux personnels.



 


 

 

 

 

La fresque du demi-millénaire transforme le long mur d'enceinte, mur gris, « lépreux », symbole de clôture, d'enfermement.

 

En une oeuvre artistique internationale, sur plus de 500 mètres de longueur.

 

S'articulant autour de l'entrée de l'hôpital, donnant au quartier un nouveau repère avec un impact visuel et une signification culturelle mémorisable.

 

Créant ainsi une référence patrimoniale pour tous.

 

Sa situation sur la route de Vienne constitue une porte d?entrée dans la ville, et concerne le 8e arrondissement de Lyon ainsi que les communes voisines de Vénissieux et Saint-Fons.

 

Un travail sur l'éclairage, en liaison avec la ville de Vénissieux, a permis une mise en valeur de la fresque, parallèlement à la création d'éléments lumineux s'intégrant dans le mur peint.

 

L?originalité de la fresque du demi-millénaire a été d?articuler les compétences d'artistes français, espagnols, et portugais.

 

Autour des ateliers d'expression plastique qui se poursuivent depuis 1983 avec soignants, soignés et professionnels de la culture.

 

Outre l'aventure exceptionnelle qu'a constituée cette réalisation, tant pour les malades, le personnel hospitalier, les associations riveraines, les conseils de quartiers que pour la communauté extérieure.

 

Les bénéfices quant au changement d'image sur la folie et le handicap, sur l'institution psychiatrique, notre quartier et la ville, paraissent irréfragables.

 

La fresque du demi-millénaire constitue un lien ouvert entre le dedans et le dehors, les racines et le futur, qui nous évade de l?étroit vers le large.

 

Sympathique des persécutés. Du Gitan, du Noir, du Juif, du Morisque que nous portons tous en nous.

 

De sa mission originelle d'hospitalité, à sa mission originale de traitement de la difficulté, la double fonction de l'hôpital se retrouve dans la devise du docteur Schweitzer.

 

Inscrite à l'entrée de l'hôpital de Lambarene, dans la brousse du Gabon.

 

« Ici, à n'importe quelle heure que vous veniez, vous trouverez de l'aide et de la considération humaine.»

 

La fresque du demi-millénaire constitue notre devise implicite, notre « Bienvenue au centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu de Lyon »

 

Lieu de soins spécialisés, espace d'humanité, harmonieusement intégré dans la vie de la cité et ouvert sur le monde.





 



 




600 m de long, 300 m², représentation de fenêtres dont un avec Paul de Magallon 1784-1859 fondateur de l'hôpital en 1824. Arcades donnant sur un parc boisé.

 

Réalisé par Georges Faure français, Les Enfants Heureux Ana Rosal -espagnol- et Viuva Lamego -portugais- en juillet 1998.

 

Sur la gauche du mur, "La Leçon de Psychiatrie", représentant 8 grands psychiatres et psychanalystes :

 

Jean-Martin Charcot 1825-1893,

Philippe Pinel 1745-1826,

Jacques Lacan 1901-1981,

Mélanie Klein 1882-1960,

Sigmund Freud 1856-1939,

Jean Etienne ESQUIROL 1772-1840

Carl Gustav Jung 1875-1961,

Gaëtan Gatian de Clérambault 1872-1934.

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008-2012 MDS inc...
Photos : Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE