Autobus et Trolleys 1879 à 1968


Cliquez sur le logo


Remerciements à Florence Demarcy pour son autorisation

et au Musée des Transports "Les Transports dans les Villes de France"






En 1879, est créée la compagnie des Omnibus et tramways de Lyon OTL.

Le premier tramway circule sur la ligne 5 entre Bellecour et Vaise le 11 octobre 1880.

Il s'agit d'un tramway à traction animale. Le réseau initial cumule alors plus de 43 kilomètres de lignes.

L'électrification du réseau commence en 1893.

Plusieurs autres compagnies sont créées et obtiennent la concession de lignes, mais sont peu à peu absorbées par l'OTL.

Ainsi la Société Anonyme du Tramway d'Écully en 1899 ou la Compagnie Fourvière Ouest Lyonnais en 1911.

À l'apogée du réseau en 1930, le tramway de Lyon transporte près de 160 millions de voyageurs par an.

Après la Seconde Guerre mondiale et à l'instar de nombreuses autres villes françaises, le tramway est vivement concurrencé par l'autobus.

Le dernier tramway urbain circule le 30 juin 1956.

Dans les années 1930, le développement automobile commence à peser lourdement sur les lignes ferrées de banlieue.

Omnibus 1837

Tramway à cheval 1887

Place Bellecour 1890

Omnibus 1900

Gare des Brotteaux 1897

 

La ligne 30A le remplacement définitif des trolleybus interviendra en avril 1965.

Place des Cordeliers

Autocar sans toit 1900

Place du Pont 1900





Dès la fin de 1932, la compagnie étudie la possibilité de remplacer le tramway de certaines lignes, par des trolleybus. Après des essais à Gerland, en janvier 1933, l'OTL équipe les lignes 29 et 30, desservant Sainte-Foy et Francheville.

 

Le 15 octobre 1933, les trolleybus circulent sur la ligne de Francheville, puis le 11 septembre 1936, la totalité des deux lignes est exploitée par trolleybus. Le 2 décembre 1940, une troisième ligne est équipée entre Vaise et Ecully (ligne 19).

 

Le 12 décembre 1941, la ligne 5, Vaise - Pont Mouton voit ses premiers trolleybus.

 

Dès lors ce mode de transport se développera durant une dizaine d'années dans la capitale des Gaules.

 

Après la guerre, la décision  de supprimer la totalité des tramways engendre la mise en place d'un programme de substitution par autobus et trolleybus.

 

De 1946 à 1959, aux cinq lignes existantes en 1945, s'ajoutent seize nouvelles lignes. 

 

Mais à Lyon, la politique urbaine tourne rapidement en faveur de l'automobile. 

 

Le trolleybus apparaît comme un frein à la "réorganisation" urbaine et la première ligne est supprimée en avril 1959, des autobus prenant la relève.

Titres de transport en forme de jeton 1918

Titres de transport en forme de jeton 1921





De 1960 à 1966, la moitié du réseau passe à l'autobus.

Au début de 1967, il ne reste que onze ligne exploitées par trolleybus.

Cette année là, la ligne 7, la plus chargée du réseau, voit ses trolleybus VA3B2 remplacés progressivement par des autobus articulés, les premiers de France en service normal.

 

En 1969, il ne reste plus que six lignes.  La crise du pétrole de 1973 a modifié la donne le trolleybus réapparaît sur le devant de la scène. En 1976, il est enfin décidé de moderniser la parc du matériel roulant. 

 

A la fin de l'année 1985, huit lignes sont exploitées. Mais la mise en service de la ligne D du métro, en 1991, provoque une importante réorganisation du réseau de surface, dont le trolleybus fait les frais.

 

A nouveau l'avenir du trolleybus est incertain. En 2000, un nouvel arrivant provoque une véritable tornade sur le réseau de surface.

Le tramway est de retour à Lyon. Deux lignes sont mises en service à la fin de décembre.

Bus tiré par des chevaux 1900

Trolley ligne 30 Francheville 1935

Trolley 1935

La ligne 6 1945

La ligne 5 place Bellecour 1953.

Sur ce cliché, un Vétra VBB47.

Logo O.T.L 1945






Le remplacement des tramways, entamé progressivement dès 1935, est effectué par trolleybus sur les principales lignes urbaines à fort trafic.

Ce sera le plus gros réseau de trolleybus de France.  

La ligne 5 a été exploitée par autobus à partir de janvier 1938 des trolleybus assuraient le service depuis août 1941.

L'année 2006 a été marquée par de nouveaux développements du réseau de trolleybus.

 

La création de la ligne C1 entre la gare de la Part-Dieu et le Palais des Congrès clot ainsi deux décennies de stagnation de ce mode de transport.

 

En 2010, elle sera prolongée à Caluire avec un terminus à la station de métro Cuire.

 

L'effectif lyonnais atteindra 147 voitures réparties sur les lignes 4, 11, 13, 18, C1, C2 et C3.

 

La restructuration du réseau lyonnais, effective en septembre 2011, touchera le réseau de trolleybus avec en particulier, le prolongement de la ligne 13. 

 

La ligne 44 sera à nouveau exploitée en mode électrique.

Symbole du trolleybus lyonnais durant deux décennies, le Vétra-Berliet est livré à 141 exemplaires entre octobre 1954 et juillet 1960.

La pittoresque ligne 6 assure depuis le 27 juillet 1912 la desserte des pentes de la Croix-Rousse, cinq virages à 180°, une pentes de 9 et 11%, viaduc et passage sous une maison.






La vie de la ligne 6 en trolleybus est une multitude de modifications d’itinéraires locales et générales.

 

Puis le déclin commence par la limitation au sud à la place Bellecour, puis en décembre 1984 limitation au parcours Hôtel de Ville – Place Croix-Rousse.

 

La ligne 6 est passée d’un statut d’axe nord-sud important à celui de  remonte-pentes.

 

Le marché très étroit des trolleybus, le site tourmenté des pentes et les stationnements illicites exigeant des véhicules spécifiques.

 

Il fut décidé de maintenir la traction électrique et sept trolleybus presque sur mesures MAN-Kiepe équipe la ligne.

 

Le remplacement du tram par le trolleybus a été réalisé en 1948.

La ligne 11 - 1962

La ligne 1 St Jean, Vinatier disparaitra à l'arrivée du métro D 1963

La ligne 28 rue de la Rize 1963

Terminus des trolleybus devant la Gare Perrache en 1965.

La ligne 13 cours de Verdun 1965

La ligne 13 cours de Verdun 1965

 

La ligne 13 place le Viste 1965

La ligne  7 au terminus de Perrache en 1967.

La ligne 2, Gorge de Loup, Montchat en 1965. La ligne sera exploitée par autobus le 7 avril 1968.

La ligne 11, Jean Macé, Bonnevayen 1965. Les trolleybus de la ligne 11 disparaîtront en 1969. La ligne sera ré-électrifiée en janvier 1979.

 

La ligne 5A à Bellecour 1965

 

Au terminus de Bellecour, la ligne 10, Bellecour-Saint-Genis-Laval.

La ligne sera exploité par autobus en janvier 1964.

La ligne 8, La Mulatière-Crépieux 1965

La ligne 6 devant l'Hotel de Ville 1966

La ligne 33  au terminus des Marronniers en 1966. Des autobus remplaceront les trolleybus en juillet 1967. Le panneau "Montée par l'avant", signalant l'exploitation par un agent.

 

La ligne 28 au Cordeliers en 1967. La ligne sera exploitée par autobus, le 1er novembre 1968.

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008-2012 MDS inc...
  Photos : Myriam De Santis   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE