Le Musée des Frères Lumière

25 rue du Premier-Film, 69008 Lyon

a

Cliquez sur le logo






Le musée Lumière est installé au sein de l'Institut Lumière dans une maison de maître qu' Antoine Lumière, père des inventeurs du cinématographe, avait fait construire en 1899 sur la place de Montplaisir, non loin des locaux de la société "Antoine Lumière et ses fils".

 

Le "Château Lumière" comme on l'appelle encore aujourd'hui, avait tout d'abord été vendu en 1967 par les héritiers Lumière au Groupe Ciba-Ilford, qui occupa les lieux jusqu'en 1976.

 

À son départ pour Saint-Priest, Ciba-Ilford proposa alors tout naturellement à la ville de Lyon d'acquérir cette propriété historique.

 

En 1978, après rénovation, s'y installa la Fondation Nationale de la Photographie, laquelle fut dissoute en 1993.

 

Son fonds, ainsi que toute la bibliothèque des frères Lumière, forte de plus de 700 ouvrages, a été transféré à la Bibliothèque municipale de Lyon.

 

Le musée Lumière, créé principalement à partir de la collection du Docteur Paul Génard et du fonds Lumière, permet de découvrir les extraordinaires inventions des frères Lumière au gré de projections et d’interactivité sur les quatre niveaux du Château Lumière.

 




Il est conçu pour toutes les générations grâce à une muséographie surprenante.

Projections de films Lumière commentés, premières caméras, invention de la photographie en couleur et en relief, objets insolites.

 

Au sein même du Hangar du Premier-Film, l’Institut Lumière propose des séances quotidiennes dans une salle de 269 fauteuils, inaugurée en octobre 1998.

Cette salle est équipée d’un grand écran de 13 mètres de base et du son numérique.

Sur le mode d’une véritable cinémathèque, séances avec invités, rétrospectives, cycles thématiques, films jeune public.

 

Chaque fauteuil porte une plaque sur l'accoudoir droit où est inscrit le nom d'un grand du cinéma. L'ancienne salle de 100 places, située au sous-sol du Château Lumière, reste utilisée pour deux rendez-vous mensuels.

L’Institut Lumière est une institution qui fut créée en 1982 par Bernard Chardère et Maurice Trarieux-Lumière, petit-fils de Louis Lumière.

Il est constitué notamment d'un musée, d'un centre de projection et d'édition.

 

Présidé par Bertrand Tavernier, il est installé au cœur de Monplaisir, quartier historique de Lyon où les frères Lumière ont inventé le cinématographe et tourné La sortie des usines Lumière, premier film de l’histoire du cinéma.

 




À la fois musée et cinémathèque, il est une véritable “maison du cinéma”.

Le fonds cinématographique de l'Institut, composé de 1405 films originaux, a été offert à l'institut par l'association frères Lumière, détentrice des droits.

 

Ce patrimoine a été inscrit au registre mémoire du monde de l'UNESCO en 2005.

 

Ses  missions sont la conservation du patrimoine Lumière, films, livres, photos, affiches, appareils de cinéma et de pré-cinéma, et les activités artistiques de diffusion projections de films, expositions, édition, formation.

 

Une salle du musée qui présente, au premier plan, une maquette de l'usine des frères Lumière.  

 

Fondé par l’historien du cinéma Raymond Chirat, un centre de documentation est installé au 3ème étage du château Lumière, dans l'ancien atelier de peintre d'Antoine Lumière.

 

Il comporte les archives de l’Institut Lumière, livres, dossiers thématiques, revues, photographies, affiche.

 

Auguste Lumière, né le 19 octobre 1862 à Besançon et mort le 10 avril 1954 et Louis Lumière, né le 5 octobre 1864 à Besançon et mort le 6 juin 1948 sont deux ingénieurs français qui sont considérés comme les inventeurs du cinéma.

 

Ils ont joué un rôle primordial dans l'histoire du cinéma et de la photographie.s, scénarios.

 

  

Ils sont souvent désignés comme les frères Lumière.

Bien qu'ils n'aient pas inventé le terme cinématographe, création de Léon Bouly en 1892.

 

Ils sont néanmoins les inventeurs de la technologie, notamment de la perforation de la pellicule pour son cheminement, et de l'exploitation commerciale aux fins de reportages dans des cinémas en 1895.

Ils sont considérés unanimement par la profession comme les inventeurs du cinéma.

La première représentation privée du cinématographe eu lieu à Paris le 22 mars 1895 dans les locaux de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale.

 

Il y a eu des projections publique au cinéma l'Eden de La Ciotat en 1895 comme on le mentionne parfois.

Le Cinéma l'Eden est le plus ancien cinéma du monde ayant fonctionné de 1895 à nos jours.

Une association lutte pour sa réhabilitation depuis 2002.

Le tout premier film tourné a été "l'arrivée du train en gare de La Ciotat".

La Ciotat est donc considérée comme le berceau du cinéma.

La première projection publique a lieu au cinéma l'Eden à La Ciotat en 1895, puis au Salon indien du Grand Café à Paris, le 28 décembre 1895, présentée par Antoine Lumière devant trente-trois spectateurs.

Georges Méliès, qui assistait à la projection en tant que simple spectateur y reçut sa toute première inspiration.

Auguste et Louis Lumière ont mis au point et commercialisé le premier procédé industriel de photographie couleur, l'autochrome.

Les Lumière étaient des touche-à-tout.

Ils inventèrent également la plaque photographique sèche, la photographie en couleur 1896, la photostéréosynthèse.

Ils ont également perfectionné la croix de Malte, système qui permet à une bobine d'avancer par intermittence.

Cette invention est toujours utilisée de nos jours. Il a été recensé 196 brevets.

Ils sont à la source de médicaments tels que le « Tulle gras » pour soigner les brûlés, la thérapeutique de la tuberculose grâce aux sels d'or et à la Cryogénie.

 

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008-2013 MDS inc...
  Photos :
Myriam De Santis
   /    Mentions Légales

HAUT DE PAGE