La Visite du Parc


En 1530, les terrains constituant l'actuel parc sont la propriété de la famille Lambert, et le lieu porte déjà le nom de « tête d'or ». Ce nom provient d'une légende selon laquelle un trésor avec une tête de Christ en or a été enfoui à cet endroit. Le parc est ouvert dès 1857, même si à cette période l'ensemble des travaux ne sont pas encore achevés. dès 1861, le parc offre des espaces consacrés à la présentation des animaux. un parc zoologique est créé avec l'arrivée d'animaux exotiques. En 1894 a lieu l'exposition universelle. La dernière rénovation en date est la plaine africaine en 2006.

La porte des enfants du Rhône, grille en fer forgé style XVIIIème siècle réalisé en 1901...

...recouverte en partie de feuilles d'or, une des sept portes du parc.

Dans la partie nord du lac émergent deux îles arborées, l'ile des Tamaris, seulement accessible en barque, et l'Îe du Souvenir sur laquelle est érigé un mémorial  en forme de quadrilatère. Le parc compte plus de 8800 arbres dont quelques spécimens tres étonnants.

 

Un vaste lac de 16 hectares permet de s'adonner aux plaisirs du canotage en saison estivale, grâce à l'embarcadère aménagé sur la berge sud.

 

Pédalos et bateaux electrique pour le plaisir des petits et des grands...

L'orient pas trop express....

L'île du Souvenir abrite un monument aux morts édifié par Tony Garnier et Jean Larrivé, Afin d'honorer les militaires morts aux combats. Les noms des soldats sont gravés sur les pans extérieurs des murs. Un couloir souterrain permet d'accéder à cette île, l'escalier qui y mène plongeant littéralement sous le lac. Il s'agit du Souvenir aux 10600 Lyonnais morts pendant les guerres de 1914 à 1918 puis de 1939 à 1945.

 

Inaugurée en 1964 par la princesse Grâce de Monaco et Monsieur Louis Pradel, la roseraie compte environ 360 espèces distinctes. Chaque année en juin, on peut découvrir, s'étonner, s'émerveiller, devant environ 60 000 rosiers.

En 1859 elle fut démontée pierre par pierre et réinstallée, au parc de la Tête d'Or, à l'emplacement qu'elle occupe aujourd'hui. Mesurant 34 m de long et composée de 9 arcades, correspondant au plan traditionnel du XVIIe siècle, son transfert fut un prétexte à son agrandissement, on lui adjoint deux pavillons latéraux dotés de quatre arcades chacun, doublant ainsi sa longueur.

 

L'Orangerie fut édifiée en 1829 dans l'ancien Jardin des Plantes de Lyon, situé sur les Pentes de la Croix-Rousse.

Elle servait à conserver les orangers en pot pendant les mois d'hiver, qui étaient ensuite réinstallés sur la place des Terreaux à la belle saison.

 

C’est un exubérant jardin tropical qui abrite, Fougères arborescentes, Cycas géants, Araucarias, Palmiers, Dracaenas, Bananiers, Avocatiers, Cacaoyers, Papayers, Poivriers, Philodendrons. Elles sont encadrées, à gauche par la Serre aux Camélias et à droite par la Serre aux Pandanus.

Les Grandes serres tropicales ont été construites en 1880.

Elles couvrent une surface au sol de 1900 m2 Le Pavillon Central fait 21 mètres de haut.  

 

 

Au Parc se trouve un castelet installé en 1948, c'est le Véritable Guignol du Vieux Lyon...

 

...animé par Madame Moritz qui joue régulièrement les mercredis.

Le vélodrome

 

Le vélodrome

Photos de Lyon, textes photos et vidéo du site sont la propriété de Myriam De Santis  -  Copyright Lelyondesgones  2008-2013 MDS inc...

Photos : Myriam De Santis  Mentions Légales  

HAUT DE PAGE